période comptable

Une période comptable est une période de temps établie dans laquelle les fonctions comptables sont effectuées, agrégées et analysées, y compris une année civile ou un exercice. La période comptable est utile pour investir parce que les actionnaires potentiels analysent la performance de l’entreprise par ses états financiers qui sont basés sur une période comptable fixe. Ce principe est aussi utile dans le calcul de TVA.

Je souhaite revenir au menu et connaître la définition de la TVA

Il existe généralement plusieurs périodes comptables actives simultanément. Par exemple, une entité peut décider de clore les dossiers financiers pour le mois de juin. Cela indique que la période comptable prends fin au début du mois de juin, même si l’entité peut également souhaiter agréger les données comptables par trimestre (avril à juin), la moitié (de janvier à juin) et l’année civile entière.

La période comptable résulte plus d’un choix de l’entreprise que d’une décision étatique à laquelle il faudra se soumettre.

Année fiscale par rapport à l’année civile

Une année civile en ce qui concerne les périodes comptables classique indique qu’une entité commence à regrouper les registres comptables au début de janvier et arrête par la suite l’accumulation de données à la fin de décembre ,c’est à dire pour 12 mois.

Cette période comptable annuelle imite un calendrier de base de douze mois. Une entité peut également choisir de déclarer des données financières au moyen d’un exercice financier. Un exercice financier de ce type définit arbitrairement le début de la période comptable à toute date et les données financières sont accumulées pour un an à partir de cette date. Par exemple, un exercice commençant le 1er avril se terminerait le 31 mars de l’année suivante.

Cohérence entre les périodes comptables

Les périodes comptables sont établies à des fins de rapport fiscaux et des bilans. En théorie, une entité souhaite connaître la cohérence de la croissance au cours des périodes comptables dites classique pour estimer et prévoir la stabilité et une perspective de rentabilité à long terme.

La méthode de comptabilité qui supporte cette théorie est la méthode de comptabilité d’exercice. La méthode de comptabilité d’exercice exige qu’une comptabilité soit effectuée lors d’un événement économique, quel que soit le moment de l’élément de caisse en l’occurrence. Par exemple, la comptabilité d’exercice exige la dépréciation d’une immobilisation sur la durée de vie de l’actif. Cette comptabilisation d’une dépense sur de nombreuses périodes comptables permet une comparabilité relative pendant cette période par opposition à une déclaration complète des dépenses lorsque l’élément a été payé.

Le principe d’appariement

Une règle comptable relative à l’utilisation d’une période comptable est le principe d’appariement. Le principe d’appariement exige que les dépenses soient comptabilisées au cours de la période comptable au cours de laquelle la dépense a été engagée et tous les revenus associés générés par cette dépense sont comptabilisés au cours de la même période comptable.

Par exemple, la période pendant laquelle le coût des marchandises vendues est déclarée sera la même période pendant laquelle les revenus sont déclarés pour les mêmes produits. Le principe d’appariement stipule que les données financières déclarées dans une période comptable devraient être aussi complètes que possible et que toutes les données financières ne devraient pas être réparties sur plusieurs périodes comptables.