Trouver, Vérifier et valider en quelques clics.
Mar
14

Qu’est-ce que la tva sociale ?

TVA-sociale

Le projet de la TVA sociale avait été proposé il y a des années mais a été enterré peu de temps après la victoire électorale de Sarkozy en mai 2007. L’idée est revenue sur les bancs de l’assemblée nationale en 2012, par le gouvernement de François Fillon alors premier ministre sarkozyste, Le gouvernement français présentait alors une proposition de TVA dites «sociale» qui avait pour ambition de réduire les coûts salariaux tout en augmentant la compétitivité Française par rapport à ses partenaires commerciaux. Qu’est-ce que la tva sociale et comment s’applique t’elle en France ? Est-une bonne idée ? Quelques clés pour comprendre la tva sociale la tva Sociale : Une taxe contre l’externalisation ? La taxe dites TVA sociale ou encore TVA Sarkozy proposée avait pour vocation de déplacer le fardeau des charges sociales et de l’emploi à la consommation, dans le but de réduire les coûts de la main-d’œuvre. Les partisans de la tva sociale disaient que cela rendrait les exportations françaises plus compétitives. La mesure conduirait à une augmentation générale des prix, mais les entreprises devraient réduire le prix des produits fabriqués en France. Certains membres du parti de centre-droit au pouvoir, l’UMP( ndlr : les républicains), sont allés jusqu’à appeler cela une taxe «anti-outsourcing». La baisse des prix ne serait pas automatique. La mesure ne pourrait que renforcer les marges bénéficiaires des industries basées en France tout en augmentant le fardeau financier du système social sur la consommation des ménages. TVA sociale ; Concurrence avec les voisins européens ? Il est peu probable que la taxe améliore sensiblement la compétitivité française en ce qui concerne les pays émergents comme la Chine et l’Inde, car les différences dans les coûts de main-d’œuvre sont trop importantes. Eric Heyer, économiste à l’Observatoire français des Situations économiques (OFCE), a déclaré que la TVA sociale impliquerait essentiellement une compétitivité croissante par rapport aux pays à coûts de main-d’œuvre comparables, notamment les autres membres de l’UE. « Les effets d’une telle mesure sont proches de ceux d’une dévaluation compétitive de la monnaie, ce qui n’est plus possible avec l’euro. Il réduit le coût du travail et crée l’inflation », a déclaré M. Heyer. Une telle taxe est compatible avec les règles commerciales européennes et internationales. Deux pays européens ont déjà mis en place des mesures similaires: le Danemark à la fin des années 1980 et l’Allemagne en 2007. TVA sociale Jeu à somme nulle Heyer a déclaré que la taxe pourrait avoir des effets positifs environ neuf mois après sa mise en œuvre. « Cependant, si vos principaux concurrents font la même chose, les effets positifs disparaissent », at-il ajouté. La décision de Berlin de mettre en œuvre une TVA sociale a suscité un débat en Italie et en France. Mais aucune réforme fiscale comparable n’a été entreprise dans ces pays. L’Allemagne a adopté de nombreuses autres réformes économiques à l’époque qui ont pu également être la source de la réussite économique du pays. Le gouvernement Schröder a pris de nombreuses mesures pour améliorer la compétitivité du pays, en réduisant le coût…

Fév
16

TVA 2017 : Quels changements ?

TVA 2017 changement

News TVA 2017 : Alors que l’on ne parlait en 2016 que des développements et des réformes globales de l’imposition directe, l’année de TVA 2017 devrait être étiquetée comme l’année de la chasse aux fraudeurs à la TVA et à la tva intracommunautaire. TVA 2017 : Les inquiétudes au coeur de l’Europe L’Union Européenne estime que les États membres perdent 50 milliards d’euros par an pour la fraude à la TVA et que les États membres se révoltent contre l’état actuel des choses. La révolte gronde depuis des années sur les nouvelles obligations de dépôt en vigueur, qui menacent de d’entendre à l’ensemble du régime de la TVA intracommunautaire de l’Union Européenne et des paiements transfrontaliers de TVA allant jusqu’à une somme de 600 milliards d’euros. La TVA et le Brexit Il sera difficile d’obtenir des réponses franches quant à l’avenir de la TVA au Royaume-Uni et son fameux Brexit en 2017. En revanche, les élections en Europe (dont la France) et les positions politiques à venir ne permettront pas d’y voir plus clair sur  sur la position du Royaume-Uni dans le marché unique et les modifications ultérieures des taux de TVA. Quel avenir pour la la déclaration de TVA 2017 ?  Le rush habituel, mais pénible pour déclarer sa TVA à temps à travers toute l’Europe fait partie de n’importe quelle routine de département de finances. Mais les autorités fiscales du monde entier pensent maintenant qu’elles ne les aident pas à faire face aux fraudes massives de TVA. Pire, chaque département a besoin de données électroniques instantanées sur les transactions des entreprises (pour les partager à l’échelle internationale) afin de détecter et poursuivre les gangs criminels qui agissent très rapidement. En Europe par exemple : 13 États membres demandent maintenant des listes électroniques complètes de transactions de vente et d’achat  et de nombreux pays l’ont étendu à des mouvements d’inventaire et à des transactions bancaires, cela pour augmenter la sécurité des échanges de biens au sein de l’UE. Bien que certaines de ces exigences aient été harmonisées entre les États dans le cadre du Fichier de vérification standard de l’impôt de l’OCDE , la plupart d’entre eux utilisent des formats et des schémas de déclaration différents. Le résultat de cette démarche signifie que les autorités fiscales vont bientôt en savoir beaucoup plus sur les entreprises. Cela signifie aussi que les directeurs financiers entreront dans une nouvelle phase de vérification des données afin d’expliquer les transactions et les structures qu’ils ne peuvent pas comprendre eux-mêmes car souvent trop lointaine. TVA 2017 : L’UE va-t-elle rompre le régime de TVA cette année ? Alors que les rapports transactionnels en direct peuvent être un grand thème de 2017, c’est une proposition beaucoup plus dramatique que la Commission européenne a posée fin décembre 2016. Cela pourrait déclencher un séisme sans précédent dans le système de TVA de l’UE. Le séïsme de la TVA en 2017 L’initiative de la Commission Européenne consiste à autoriser l’utilisation de la charge de reverse dans toute transaction B2B interne supérieure à 10 000 euros si les États membres le souhaitent. Les…

Fév
9

Comment l’Union européenne agit-elle dans le domaine fiscal ?

TVA en europe

La législation fiscale européenne est principalement décidée par chaque pays de l’UE au niveau national. La Commission européenne peut présenter des propositions de législation fiscale Une action à l’échelle de l’UE est nécessaire pour que le marché intérieur fonctionne correctement. Il peut également formuler des recommandations et émettre des orientations politiques dans des domaines spécifiques. La Commission Européenne s’assure dans tous les cas que : – une action au niveau de l’UE permettrait d’obtenir un meilleur résultat que si les pays de l’UE agissent seuls (principe de subsidiarité); – l’initiative proposée ne va pas au-delà de ce qui est nécessaire pour résoudre le problème identifié (principe de la «proportionnalité»). Toute législation fiscale de l’Union européenne doit être approuvée à l’unanimité par tous les pays de l’UE avant d’entrer en vigueur. Cela garantit que les intérêts de chaque pays au sein de l’Europe. Les formes d’impôts en Europe Pour bien comprendre la TVA, il s’agit de distinguer les formes d’impositions en Europe. Nous distinguons les impôts directs et indirects. Les impôts directs sont imposés à une personne, une société ou une entité ou un bien. Il s’agit notamment des revenus Impôt et impôt sur les sociétés. En revanche, les impôts indirects sont imposés à une opération telle que la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) sur les ventes de biens et de services et les droits d’accise sur l’alcool et le tabac. La législation dans le domaine de la fiscalité directe se limite à rapprocher les législations de chaque pays de l’Union Européenne(rapprochement des législations). Cela ne peut être fait que dans la mesure nécessaire pour améliorer le fonctionnement du marché intérieur de l’Union européenne et répondre aux défis transfrontaliers communs tels que l’évasion fiscale. La législation dans le domaine de la fiscalité indirecte peut consister à harmoniser les législations nationales. Les règles fiscales applicables aux biens et aux services qui diffèrent trop peuvent fausser la concurrence entre les entreprises et rendre difficile l’achat et la vente de produits transfrontaliers. Déclarations de principes et recommandations La Commission peut émettre des déclarations de principe et des recommandations. Elles ne sont pas juridiquement contraignantes, mais plutôt proposent des mesures que les pays de l’UE pourraient prendre dans le domaine fiscal. Ils peuvent également mettre en évidence les meilleures pratiques en matière fiscale que les pays de l’UE pourraient envisager d’adopter. Semestre européen – Recommandations par pays La crise économique a mis en évidence l’interdépendance de nos économies et l’importance de travailler ensemble si nous voulons promouvoir une croissance durable en Europe. En conséquence, les pays de l’UE ont convenu de coordonner étroitement leurs politiques économiques, à travers un processus connu sous le nom de «semestre européen». Dans le contexte Renforcement de la coordination économique entre les pays de l’UE, la Commission européenne publie des recommandations spécifiques chaque année (ex : la mise en place de la tva intracommunautaire). Dans la politique fiscale, ces recommandations se concentrent sur la manière dont les systèmes fiscaux nationaux pourraient être rendus plus équitables, plus efficaces et plus favorables…

Fév
6

Pourquoi la fiscalité europeenne est importante ?

drapeau europe

La fiscalité européenne est au cœur de la souveraineté nationale. Les recettes fiscales fournissent aux gouvernements l’argent dont ils ont besoin pour fonctionner efficacement. En outre, les lois fiscales Les choix fondamentaux des différents pays de l’UE dans des domaines importants de la dépense publique, tels que l’éducation, la santé et les pensions. Ils influencent les La consommation et l’épargne et établir un cadre financier pour les activités commerciales et les questions environnementales. C’est pourquoi le pouvoir d’augmenter les impôts et de fixer les taux d’imposition relève des gouvernements nationaux. Quel rôle l’UE peut-elle jouer pour rendre la fiscalité européenne plus équitable, plus facile et plus efficace pour les gouvernements, les entreprises et les citoyens ? Faisons le point sur la fiscalité européenne pour mieux comprendre la tva.  La fiscalite européenne assure l’équité au sein des pays membres Tout d’abord, la fiscalité européenne doit être juste. Cela n’est pas toujours facile à assurer, même au niveau national. Toutefois, il s’agit d’un véritable défi en ce qui concerne les activités transfrontalières. Les lois fiscales ne devraient pas donner aux entreprises dans un pays un avantage injuste sur les concurrents dans un autre. Et les lois fiscales d’un pays ne devraient pas permettre aux gens d’échapper à l’impôt dans un autre. La tva intracommunautaire est un exemple d’impôt qui contribue à cette équité. C’est pourquoi les pays de l’Union européenne se sont mis d’accord sur plusieurs règles pour aborder ces questions. De plus en plus d’entreprises et d’individus sont actifs dans plusieurs pays, ce qui rend potentiellement plus facile d’utiliser les moyens légaux pour payer le moins d’impôt possible («évasion » fiscale) ou de ne pas payer d’impôts (évasion fiscale). Un pays ne peut pas résoudre seul tout ces problèmes. C’est pourquoi ces dernières années les pays de l’UE ont coopéré plus étroitement pour s’attaquer aux problèmes d’évasion fiscale et d’évasion fiscale et pour garantir l’équité des systèmes fiscaux. La fiscalite europeenne améliore le fonctionnement du marché intérieur Le marché intérieur européen, également appelé marché unique, permet aux personnes et aux entreprises de se déplacer et de commercer librement à travers le groupe des 28 pays de l’Europe. Cependant, la coexistence de différents systèmes fiscaux rend toujours la vie difficile pour les entreprises et les particuliers opérant à l’étranger. Dans certains cas, les lois fiscales peuvent être discriminatoires à l’égard des contribuables étrangers ou des revenus étrangers. Mais s’ils le font, il existe des lois de l’UE pour régler le problème. Dans d’autres cas, les individus et les entreprises peuvent faire face à des charges d’imposition et de conformité dans chacun des pays concernés, ce qui entraîne un niveau d’imposition global très élevé. Ce problème ne peut être abordé dans le cadre du droit communautaire actuel. C’est pourquoi les pays de l’UE doivent coopérer étroitement. L’accord sur la simplification de certaines règles fiscales et l’élimination des inefficacités pourraient contribuer à assurer la libre circulation des biens, des services et des capitaux dans l’UE. Promouvoir la croissance Les décisions politiques prises par un pays peuvent affecter…

Jan
30

L’essentiel de la taxation des entreprises dans l’UE

fiscalité en Europe

Les fournisseurs enregistrés à la TVA ont le droit d’appliquer un taux de TVA nul sur leurs ventes aux acheteurs enregistrés dans la TVA dans d’autres États membres.

Déc
26

Qu’est qu’une plus value ? Définition

La définition d’une plus value correspond au montant ajouté à la valeur d’un produit ou service. Les salaires, les taxes, la tva intracommunautaire, etc. sont déduits de la valeur ajoutée pour donner le profit. Cette notion est très importante car elle permet au entreprises de gagner de l’argent et d’être rentable. La valeur ajoutée se fera à chaque étape de la vente. Il faut souligner que la tva (taxe sur la valeur ajoutée) se calculera en fonction du taux du pays, de la marchandises en questions (sa nature), mais surtout en fonction de la plus value réalisée. Comment calculer une plus value ? La plus value peut se calculer comme suit :  « le coût du produit – le montant reçu lors de sa vente » Exemple de plus value Une entreprise de chocolats pourrait afficher des produits dans un affichage attrayant ou offrir un service d’emballage cadeau. Ces changements pourraient rendre les clients plus disposés à payer un prix plus élevé pour les produits qui semblent être de meilleure qualité. La plus value sera la valeur ajoutée au produit. Cas particulier : Exemple du VEFA Il existe plusieurs exceptions concernant la tva. Nous vous proposons deux exemples de taxes liées à l’immobilier calculée à partir de la plus value. TVA sur les opérations de ventes liées à immobilier (VEFA) : La VEFA signifie « Vente en l’Etat Futur d’Achèvement ». Il s’agit d’un contrat d’achat sur un bien immobilier qui n’existe pas encorre. Afin d’éviter la spéculation, l’Etat Français a mis en place des clauses pour gérer certaines situations particulières. Ici, si le domicile en immeuble à réaliser (VEFA), le propriétaire du bien a payé la tva. Conséquence : la revente est soumise à la tva si elle a lieu moins de 5 ans après l’achat. Quand un particulier achète un bien immobilier en VEFA à un promoteur, le coût versé à ce dernier comprend la tva au taux en général de 20%. S’il paye, à titre d’exemple, 120 k €, le promoteur reversera 20.000€ au Trésor public. modifier

Déc
21

dividende definition & relation à la TVA

dividende et TVA

dividende definition : On entend par dividende la somme perçue par l’actionnaire d’une société à chaque fin d’exercice. La distribution de dividende est optionnelle et il faut qu’elle soit approuvée par l’Assemblée Générale. Les dividendes participatifs des entreprise cotées en bourse sont déduits de sa TVA intracommunautaire dans la mesure ou la société est basée en Europe. Si cette dernière n’a pas d’actions liées à l’Union Européenne ou sont vouées à resté à l’intérieur d’un même pays, alors ces dividendes seront sous l’égide d’une tva communautaire.  Fonctionnement du dividende Même après l’aval de l’Assemblée Générale, d’autres paramètres doivent être remplis avant qu’il soit distribué aux actionnaires d’une entreprise assujettie à la tva. Conformément à la loi, les dividendes ne sont distribuables qu’aux termes de l’établissement des états financiers de l’entreprise (bilan, compte des résultats, variations de capitaux propres, et flux de trésorerie) et ainsi que la déduction de l’impôt sur les sociétés. A travers le compte résultat il est possible de voir si l’entreprise a fait bénéfice ou non. Si le compte des résultats est positif, l’Assemblée Générale pourra juger s’il est utile ou non de distribuer des dividendes aux actionnaires. La distribution des dividendes Après la clôture d’un exercice, l’assemblée générale pourrait discuter sur la distribution ou non des dividendes à travers une AGO (Assemblée Générale Ordinaire). Si la décision est prise, elle devrait être mentionnée dans le procès-verbal de l’Assemblée.  Concernant le montant perçu par les actionnaires, il correspond aux nombres de titres ou le pourcentage de sa part dans la société. Fiscalité sur les dividendes / TVA Comme tout revenu perçu, les dividendes sont soumis à une déduction fiscale. Toutefois, elle est différente en fonction de la qualité du bénéficiaire : personne physique ou personne morale. Pour les personnes physiques un abattement de 40% est proposé afin d’éviter le double paiement d’impôt. Concernant la déduction du montant brute perçu, il y a d’abord les prélèvements sociaux qui sont à hauteur de 15,5% ainsi qu’un acompte fiscal de de 21%. Au total donc, le montant net des dividendes s’élève au montant brut soustrait par un prélèvement de 36,5% de ce dernier. Concernant les personnes morales, la déduction fiscale fonctionne comme pour les sociétés, c’est-à-dire déduire le montant brut des dividendes par le taux de l’impôt sur les sociétés (IS). Il est de 33,33% pour un taux normal et 15% si l’entreprise bénéficie d’un taux réduit. Petite exception Toujours dans un cadre fiscal, une personne physique n’est pas tenue de s’acquitter de l’acompte fiscal si le montant qu’il a reçu est inférieur à 50 000 euros pour quelqu’un de célibataire et 75 000 euros pour une personne mariée. En principe, pour bénéficier ce régime il faut faire une demande expresse soumise à une déclaration sur honneur concernant le montant des dividendes reçus ainsi que son statut matrimonial.   modifier

Déc
15

Comment remplir sa déclaration fiscale de tva europe

Remplir sa déclaration fiscale

Remplir sa déclaration fiscale est une démarche absolument obligatoire pour tout entrepreneur souhaitant faire du commerce en Europe.

Déc
8

La TVA intracommunautaire au cœur de l’e-commerce

tva ecommerce

Eh oui! Si vous vendez en ligne, vous devez maintenant comprendre que les lois fiscales internationales seront derrière vous. En effet, le secteur de l’e-commerce n’est pas exempté de contrôle à la TVA et votre entreprise sera régie par les règles normales d’imposition sur le commerce internationale.

Déc
1

calendrier déclaration tva

calendrier-declaration-tva

Le calendrier déclaration TVA est le calendrier établi pour le paiement ou l’encaissement de la TVA. Il se base sur la période durant laquelle la taxe sur la valeur ajoutée sur les activités financières d’une organisation ou entreprise est comptabilisée. C’est un outil de suivi pratique pour déclarer la tva. Calendrier déclaration tva : déclarer les taxes au bon moment Les taxes sont déclarées au moment de leur facturation avant le 15 du mois, ce calendrier peut s’étendre sur une année civile du 1er Janvier au 31 Décembre ou sur une date sélectionnée par les organisations qui commencent au début du mois de juillet de l’année jusqu’à la fin du mois de juin de l’année qui suit. Détail du calendrier fiscal de TVA Le CALENDRIER FISCAL TVA que nous vous offrons est un document valide pour l’année 2016 (certaines données peuvent-être revues, nous vous conseillons de vous référer au site officiel en cas de doute) URL du site officiel calendrier fiscal de TVA pour les professionnels : http://www.impots.gouv.fr/professionnel/calendrier-fiscal calendrier fiscal de TVA Janvier Le 15 Janvier Dépôt des déclarations de TVA du 4ème trimestre de l’année précédente ou mensuelle du mois précédent par le portail eTVA. Dépôt des états récapitulatifs de TVA du 4ème trimestre de l’année précédente sous format papier. Avant le 25 Janvier Dépôt des états récapitulatifs de TVA trimestriels du 4ème trimestre de l’année précédent et mensuel du mois précédent par portail eTVA. Calendrier déclaration de TVA – Février Le 10 Février Versement du premier trimestre de l’impôt commercial communal ou ICC et de l’impôt sur la fortune. Avant le 15 Février Dépôt de la déclaration de TVA mensuelle du mois précédent par portail eTVA. Le 15 Février Versement du premier quart de l’impôt foncier. Avant le 25 Février Dépôt des états récapitulatifs de TVA mensuel par portail eTVA. Calendrier fiscal de TVA mars Avant le 1er Mars : Dépôt des déclarations de TVA annuelle et paiement de la taxe due. Le 10 Mars : 1er versement sur l’impôt sur le revenu des collectivités ou sur l’impôt sur le revenu des personnes physiques. Avant le 15 Mars : Dépôt des déclarations de TVA mensuelle du mois précédent par le portail eTVA. Avant le 25 Mars : Dépôt des états récapitulatifs de TVA mensuel par portail eTVA. Avant le 31 Mars -Dépôt de la déclaration d’impôt sur les revenus des personnes physiques ou impôt commercial communal de l’année précédent pour les entreprises individuelles et les sociétés de personnes. -Dépôt de déclaration de la fortune au début de l’année de l’année précédente pour ceux des sociétés de capitaux non résidentes. Avant la fin du 1er trimestre : Paiement des taxes d’abonnement. Calendrier déclaration de TVA Avril Avant le 15 Avril -Dépôt des états récapitulatifs de TVA trimestriels sous format papier. -Dépôt des déclarations de TVA trimestrielle du 1er trimestre et mensuelle du mois précédent par le portail eTVA. Avant le 25 Avril : Dépôt des états récapitulatifs de TVA trimestriel du 1er trimestre et mensuel du mois précédent par le portail eTVA. Calendrier fiscal de TVA – mai Avant le 1er Mai : Dépôt des…